Education/Protocole d’accord: Les syndicats interpellent le gouvernement à respecter ses engagements


0

La Coordination nationale des Syndicats de l’Education (CNSE) a tenu une conférence de presse le jeudi 8 octobre 2020 pour faire la synthèse de son Assemblée Générale qui a eu lieu le 05 octobre 2020 à l’occasion de la journée mondiale de l’enseignant. Ce fut également l’occasion pour la CNSE d’interpeller l’autorité sur les mesures à prendre pour le déroulement d’une année scolaire et académique sereine.

« La journée mondiale de l’enseignant, célébrée depuis 1994, a été l’occasion pour la CNSE de lancer ses activités syndicales de 2020 », a indiqué Siaka Traoré, porte-parole du jour de la CNSE. Il a ainsi fait savoir que c’est à la faveur de cette journée que la CNSE a organisé une assemblée générale nationale qui a réuni plus de 250 délégués venus des 13 régions du Burkina Faso autour du thème: « bilan d’étape de la lutte de la CNSE et perspectives ».

Aussi, tout en évoquant les différentes actions d’envergures menées par la coordination ayant abouti à la signature d’un protocole d’accord complété par le statut du personnel, la CNSE a déploré certains manquement quant à la l’exécution de ce protocole. En outre, en ce qui concerne les perspectives pour cette année, la coordination n’a pas voulu donner des précisions sur les stratégies de lutte pour l’amélioration des conditions de vie et de travail de ses membres préférant garder l’effet de surprise.

Toutefois, la coordination a fait savoir que les recommandations issues de l’Assemblée générale tenue à l’occasion de cette journée mondiale de l’enseignant seront traitées et adoptées dans la feuille de route de la coordination.

Par ailleurs, cette rencontre avec la presse a aussi été l’occasion pour la coordination de prévenir le gouvernement quand à la prise en compte des attentes des travailleurs de l’éducation portant sur l’amélioration de leurs conditions de vie aggravées par les conséquences de l’insécurité et de la pandémie du Coronavirus.

Ainsi, la CNSE par la voix de son coordinateur, « invite vivement le gouvernement à prendre toutes les mesures nécessaires pour le règlement conséquent et dans un délai bref des engagements du protocole en souffrance et une meilleure gestion de la carrière des agents de l’éducation et de la recherche », sans quoi, elle ne garantit pas le déroulement d’une année scolaire et académique sereine.

Le coordonnateur de la CNSE, Siaka Traoré a donc pour conclure, « appelé l’ensemble des structures et des travailleurs à travailler à une mobilisation forte autour des questions de l’heure en attendant tout mot d’ordre que la situation commanderait ».

Hamadou Ouédraogo
Minute.bf

Source : Minute.bf

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *