Eau, hygiène et assainissement au Burkina Faso : L’UNICEF et ses partenaires en conclave


0

Les orientations techniques pour les interventions en matière d’eau, d’hygiène et d’assainissement en situation d’urgence au Burkina Faso, sous la bannière du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), sont en cours de validation. C’est dans ce cadre qu’un atelier s’est tenu ce jeudi 8 octobre 2020 à Ouagadougou.

Depuis quelques années, le Burkina Faso est confronté à une situation d’urgence humanitaire préoccupante. Selon l’UNICEF, dans le domaine Wash, l’on estime que la crise affecte 2,3 millions de personnes qui ont vu leurs accès au service se détériorer et qui sont en besoins urgents d’assistance humanitaire d’eau, d’hygiène et d’assainissement.

Le secrétaire général du ministère de l’eau et de l’assainissement, Alassoun Sori, a reconnu qu’il y a une urgence pour les populations affectées par cette crise.  A l’en croire, depuis le 11 décembre 2019, le ministère en charge de l’eau et ses partenaires techniques et financiers dont l’UNICEF et bien d’autres ONG ont activé le « Cluster WASH » qui est un groupe thématique eau et assainissement qui existait à la suite des inondations qu’a vécues le Burkina Faso en 2009.  

« Le cluster WASH a trouvé nécessaire d’élaborer un document de référence pour en faire un cadre stratégique opérationnel des actions sur le terrain. Et ce cadre stratégique va servir de boussole à tous les acteurs qui œuvrent un peu sur le terrain par rapport à leurs manières de faire à la qualité des interventions », a expliqué Alassoun Sori.

Aider à cerner et à cadrer les paramètres…

Vu l’urgence de la crise humanitaire, et vu l’importance de la validation des normes et les standards d’interventions dans les secteurs de l’eau et de l’assainissement, le représentant à l’UNICEF, James Mugaju, a confié qu’il était judicieux de prendre du recul pour voir la qualité des interventions.

« Nous considérons que les normes et les standards nous aident à cerner et à cadrer les paramètres qui vont nous aider à assurer la qualité de l’intervention. Comme nous sommes dans la logique d’accélération, nous devons assurément prendre un peu de recul pour voir la qualité des interventions », a-t-il déclaré.

L’objectif de l’atelier, selon ses organisateurs, étaient de présenter le cadre stratégique opérationnel du Cluster WASH au Burkina Faso ; passer en revue les notes d’orientations sur les normes et standards techniques des trois composantes « eau, assainissement et hygiène » ; recueillir les recommandations des acteurs du secteur en vue de la finalisation du document.

Il sera également question de fournir les points de références qui permettront de valider le document en assurant la qualité et de définir les prochaines étapes.

Mariam NIGNAN

Pour Burkina 24

Source : Burkina24.com

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *