Education au Burkina : La radiotélévision éducative, une alternative à la déperdition scolaire due à l’insécurité


0

Le ministère de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales a entrepris la mise en place d’une Radiotélévision éducative (RTE). Cette technologie vise à permettre aux enfants qui se retrouvent hors des classes, à cause de l’insécurité, de poursuivre leur scolarité. A l’issue de la phase de conception, les acteurs du ministère de tutelle se sont retrouvés en atelier le 7 octobre 2020, pour valider le référentiel de création et de fonctionnement de la RTE.

La Radiotélévision éducative (RTE) est un projet d’éducation par les mass-médias. La dégradation de la situation sécuritaire, avec la fermeture des écoles dans les zones à forts défis sécuritaires, constitue l’une des principales motivations qui ont accéléré sa mise sur pied. Les trois volets de la RTE que sont la radio, la télévision et le numérique éducatif, vont servir à maintenir les enfants déscolarisés des zones à risques dans le processus d’enseignement-apprentissage, à contribuer à la formation continue et permanente des enseignants, à informer et distraire les enfants scolarisés et non-scolarisés.

Déjà avec l’apparition de la pandémie à coronavirus en mars 2020 (pour ce qui est du premier cas confirmé au Burkina), qui a conduit à la fermeture des classes, l’utilisation des technologies de l’information et de la communication s’est imposée aux acteurs du système éducatif. Ce qui a permis de produire des ressources pédagogiques qui ont pu être diffusées sur certaines chaînes de télévision et radio partenaires.

Stanislas Ouaro, ministre de l’Education nationale

Le projet de mise en œuvre de la RTE qu’examinent les participants au présent atelier national, a d’abord été conçu techniquement par une équipe de cinq experts en télécommunication. Une équipe du ministère de l’Education nationale a ensuite travaillé sur le volet communication, les contenus, les cibles, ainsi que les profils, afin de mettre véritablement la technologie au service de l’éducation. Selon Stanislas Ouaro, ministre de l’Education nationale, les conclusions des travaux devraient permettre de réussir l’éducation à distance, gage de la continuité de la scolarisation des élèves. Il n’a pas manqué de relever que la RTE ne saurait remplacer le rôle joué par les enseignants. De plus, ses programmes ne permettent pas d’évaluer les élèves.

La mise sur pied de la radiotélévision éducative du Burkina va coûter un peu plus d’un milliard de F CFA et sera entièrement financée par la Banque mondiale.

Armelle Ouédraogo

Lefaso.net

Source : lefaso.net

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *