Éducation : Les professeurs du PEJEN en mouvement d’humeur pour demander leur intégration


0

Les professeurs du Programme Emploi-Jeune pour l’Education Nationale (PEJEN) battent le pavé devant le ministère de la fonction publique ce mardi 06 septembre 2020 pour demander leur réintégration ordonnée par une décision de justice, à les en croire.

« En effet, suite à la violation de nos contrats d’engagement par l’organisation d’un concours sur mesures nouvelles spéciales le 27 Octobre 2019 en lieu et place d’un mécanisme spécifique d’intégration dans la fonction publique tel qu’un décret d’intégration pris en conseil des ministres, conformement à l’alinéa 2 de l’article 18 de la loi numéro 081-2015/CNT portant statut général de la Fonction Publique D’Etat, nous avons saisi avec succès la justice burkinabè des requêtes aux fins de référé-libertés à l’effet d’obtenir notre intégration dans la Fonction Publique », ont expliqué d’entame les professeurs du PEJEN par la voix de Assane Zoromé, Secrétaire national des professeurs du PEJEN.

Assane Zoromé, Secrétaire national des professeurs du PEJEN

Il confie que les enseignants du PEJEN ont « obtenu des ordonnances exécutoires sur minutes, c’est-à-dire exécutoires nonobstant exercice de toute voie de recours ». Celui-ci a également fait savoir que malgré ces décisions de justice faisant injonction à l’Etat de réintégrer les professeurs du PEJEN, rien n’y fait, laissant ainsi plus de 600 professeurs du PEJEN au chômage « .

« Jusqu’à ce jour, il n’y a aucune information relative à une procédure d’intégration des PEJEN. C’est pour cette raison que nous sommes ici, devant le ministère de la fonction publique pour nous faire entendre », a indiqué Alassane Zoromé.

« Nous ne voulons pas être doublement récrutés, nous voulons seulement être réintégrés », a demandé pour terminer le porte-parole des PEJEN.

En rappel, les professeurs du PEJEN, ont indiqué qu’au préambule de leur contrat, il est mentionné que « le PEJEN est un dispositif de pré-recrutement de jeunes diplômés souhaitant enseigner, avec la possibilité à terme d’intégrer la Fonction publique à travers un mécanisme spécifique mis en place à cet effet ».

Hamadou Ouédraogo
Minute. bf

Source : Minute.bf

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *