11 décembre à Banfora: Des grossesses indésirées d’auteurs inconnus décelées


0

Banfora, la cité du Paysan noir abrite pour cette année 2020, les festivités marquant la commémoration du 60e anniversaire de l’acquisition de l’indépendance par le Burkina Faso. Pour l’occasion, dans l’optique de doter la région des cascades en infrastructures, la ville est devenue un chantier à ciel ouvert. Mais les préparatifs du 11 décembre sont devenus tristement célèbres au Burkina Faso tant et si bien qu’à chaque fois qu’une localité devrait abriter la fête nationale, cette localité connaît un foisonnement du nombre de grossesses non désirées. Un fait singulier qui intrigue plus d’un.

On se souvient de la vidéo virale sur les réseaux sociaux où une personnalité de la société civile faisait cas du chiffre ahurissant d’un bébé par kilomètre de route bitumée. Pour toucher du doigt le phénomène, nous avons rencontré dans la ville de Banfora le 30 septembre 2020, une responsable de Marie Stopes internationale, une ONG d’origine britannique qui œuvre pour la planification familiale depuis 10 ans au Burkina Faso, et qui lutte depuis 4 ans contre les grossesses non désirées en ce qui concerne les préparatifs du 11 décembre.

« Sans avoir un bilan à mi-parcours sur les cas de grossesses non désirées liés à l’ouverture des chantiers du 11 décembre cette année à Banfora, nous savons néanmoins à travers les tendances statistiques que la ville enregistre déjà un nombre de Grossesses qui dépasse le nombre habituel », nous dépeint d’entame de propos Yasmine Sarr, directrice de markéting et communication à Marie Stopes Burkina.

A Banfora, les travaux de construction d’infrastructures pour la fête nationale évoluent, les grossesses non désirées se multiplient aussi

« Certains acteurs parlent d’un bébé par km de voie bitumée au niveau des chantiers du 11 décembre mais en ce qui concerne Marie Stopes, nous ne prenons pas en compte ces statistiques non fondées. Cependant, force est de constater qu’il y a une hausse du nombre de grossesse non désirées et de grossesses sans paternités à l’occasion des préparatifs du 11 décembre à Banfora ».

Ce qui justifie cette hausse des grossesses non désirées les 11 décembre

« Cela est lié au nombre élevé d’ouvriers que drainent les chantiers. Ce sont des personnes qui ne sont pas sensibilisées sur les méthodes de planification familiale et malheureusement, elles viennent avec une certaine manne financière profitant ainsi au niveau local des jeunes filles démunies, également pas sensibilisées sur les méthodes de planification familiale », a déploré Yasmine Sarr.

Yasmine Sarr confie que la Covid-19 a paralysé un peu leurs actions sur le terrain…

Pour ce qui est clair, Marie Stopes a du pain sur la planche à Banfora en ce qui concerne la sensibilisation sur l’utilisation des méthodes contraceptives, car avec certitude, dame Sarr confie que « d’ores et déjà à Banfora, pour les festivités du 11 décembre, il y a des cas de grossesses non désirées et des grossesses dont les paternités sont à rechercher ».

Ce qui est fait par Marie Stopes pour juguler le phénomène

« En effet, Marie Stopes accompagne les activités du 11 décembre il y a bientôt 4 ans en mettant en place des équipes de sensibilisation spécifiques constituées le plus souvent de Sages-femmes mobiles avec l’appui de jeunes ambassadeurs qui distribuent des préservatifs sur les chantiers du 11 décembre mais qui font aussi de la sensibilisation dans les lycées, dans les collèges, auprès des jeunes filles du secteur informel et même auprès des professionnels du sexe pour prévenir au maximum les cas de grossesses non désirées », nous confie madame Sarr qui reconnaît, tout de même, qu’avec la pandémie de la Covid-19, leurs équipes n’ont pas pu se déployer aux maximum de leur aptitude pour sensibiliser au mieux à l’occasion de la prochaine fête nationale qui se tiendra dans la cité du Paysan noir.

Qu’à cela ne tienne, « nous essayons de faire le maximum pour éviter ce qui est à éviter en matière de grossesses non désirées à Banfora » rassure-t-elle pour conclure.

Hamadou Ouédraogo
Minute.bf

Source : Minute.bf

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *