Ministère de la Justice : 14 inspecteurs techniques renforcent leurs capacités en techniques de contrôle


0

Le ministre de la Justice, Garde des sceaux, René Bagoro, a procédé, le lundi 5 octobre 2020 à Manga, en présence du contrôleur général d’Etat, Luc Marius Ibriga, à l’ouverture de la session de formation de 14 inspecteurs techniques des services du ministère de la Justice. Cette formation, qui se tient du 5 au 9 octobre 2020, vise à renforcer les capacités des membres de l’inspection technique des services en matière de contrôle du fonctionnement des structures entrant dans son champ de compétence, et en matière d’harmonisation des outils et des rapports de mission de contrôle.

Grâce à cette formation, les participants vont apprendre à rédiger un rapport à l’issue d’un contrôle, a expliqué le formateur Jean François Somda. Il leur sera aussi donné le canevas de collecte des données. « Si le contrôle interne n’est pas efficace, forcement on va déboucher sur des faiblesses, des dysfonctionnements », a ajouté le formateur.

Le formateur, Jean François Somda.

Le contrôleur général d’Etat, Luc Marius Ibriga, a justifié sa présence à cette session de formation par le fait que « l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat est la structure de tutelle des corps de contrôle de l’ordre administratif ». Il est donc nécessaire, selon lui, que « nous travaillions ensemble pour harmoniser leurs méthodes de travail afin d’avoir quelque de chose de cohérent entre les différentes inspections techniques ».

Le contrôleur général d’Etat, Luc Marius Ibriga.

Dans le fonctionnement du département de la Justice, l’inspection technique des services joue un rôle capital dans l’organisation et le fonctionnement du ministère. « Cette formation va permettre à nos inspecteurs techniques d’échanger sur les meilleures pratiques de contrôle et d’audit, avec l’appui l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de Lutte contre la corruption (ASCE/LC). Cette formation est la bienvenue parce que nous avons mis au cœur de nos missions les questions de transparence, de lutte contre la corruption et aussi la meilleure application des textes », a souligné le ministre de la Justice, René Bagoro.

Le ministre de la Justice, Garde des sceaux, René Bagoro.

Le Garde des sceaux ajoute qu’au-delà des modules que les participants auront, « nous souhaitons qu’ils échangent, chacun avec l’expérience qu’il a, pour qu’on ait des propositions qui vont nous permettre de voir s’il y a des réformes à faire ».

Le rapport de ces travaux servira donc de guide pour améliorer le travail de l’inspection technique des services.

Des participants

La formation a bénéficié de l’appui technique et financier du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

Issoufou Ouédraogo

Lefaso.net

Source : lefaso.net

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *