Actualité

Réseau routier : 1 000 km de pistes rurales bientôt aménagés pour faciliter la mobilité des populations

La commune de Laye, dans la province du Kourweogo, a abrité, ce 2 octobre, la cérémonie de lancement des travaux d’aménagement de plus de 1 000 km de pistes rurales. Des pistes améliorées seront à cet effet réalisées dans onze régions du pays, pour un délai d’exécution compris entre six et dix mois. Ce projet d’aménagement routier, d’un coût global de plus de 28 milliards de F CFA, constitue la deuxième phase du programme présidentiel de 5 000 km de pistes rurales lancé en 2016 et qui a déjà permis l’aménagement de 4 000 km de voiries en zone rurale.

L’aménagement des pistes présente des avantages certains pour les populations vivant dans les zones rurales. Ces pistes améliorées facilitent non seulement la mobilité des populations et leur accès aux services sociaux de base, mais aussi permettent de désenclaver les différents villages surtout ceux à fortes potentialités touristiques et agro-sylvo-pastorales. Toute chose qui, selon Siméon Sawadogo, ministre de l’Administration territoriale et président de la cérémonie de lancement, favorise le développement de l’économie en facilitant l’écoulement des produits issus de l’élevage et du maraîchage.

Siméon Sawadogo, ministre de l’Administration territoriale

Pour le représentant des bénéficiaires, Pr Elie Kabré, ces travaux viennent en réponse au cri de cœur lancé par les populations. « L’Etat de dégradation des pistes rend tout déplacement difficile, surtout en période de pluies. Le déplacement des personnes est encore plus périlleux, surtout pour les femmes enceintes et les malades à évacuer », a-t-il laissé entendre.

Le renforcement de la desserte rurale à travers une bonne structuration des pistes rurales, vient donc soulager les populations qui, par la voix de leur représentant, ont promis d’accorder une attention particulière à l’entretien de ces routes. Ces pistes de type B avec des chaussées de 5m de largeur, seront réalisées par 46 entreprises retenues. Seize bureaux de contrôle auront la charge de veiller à la qualité des travaux. Des travaux qui consisteront en la construction d’ouvrages hydrauliques, de forages à grand diamètre, la plantation de 33 900 arbres et la réalisation de travaux connexes.


En plus d’améliorer la mobilité des populations, le programme d’aménagement de 5 000 km de pistes rurales entamé depuis 2016, a permis la création de 33 660 emplois directs ainsi que la réalisation de travaux connexes. Ce sont entre autres la construction de 69 salles de classes, onze bâtiments pour CSPS, une Maison de la femme ainsi que 233 forages.

Armelle Ouédraogo

Lefaso.net

Source : lefaso.net

Faso24

Comments

comments

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page