Connexion à l’électricité à Koudougou : 3000 Fcfa pour se raccorder au réseau de la SONABEL


0

Le jeudi 1er octobre 2020 s’est tenu dans la cité du cavalier rouge, la cérémonie de déploiement officiel du projet de développement de connexion à l’électricité (PDCEL). Placé sous la présidence du Dr Bachir Ismaël Ouédraogo, ministre de l’Energie, ce projet novateur a pour objectif d’accroitre le taux de couverture de l’énergie électrique national par la mise en place d’une procédure simplifiée d’accès à l’électricité.

Après les villes de Tenkodogo, Ouahigouya et Kaya, c’est au tour de Koudougou de bénéficier du déploiement du projet de développement de connexion à l’électricité (PDCL). Le lancement de cette 4e étape du PDCL s’est tenue à la place de la nation de la ville sous une pluie battante et a vu la présence du ministre de l’Energie ainsi que tous les corps constitués de la région du Centre-Ouest. Initié par la Société nationale d’Electricité du Burkina (SONABEL), ce projet ambitionne mettre fin au mythe du service inaccessible de l’électricité en simplifiant les conditions d’accès.

Raccorder 6 000 nouveaux clients

Selon Ahmed Baba Coulibaly, directeur général de la SONABEL, ce projet novateur a été lancé pour relever le grand défi que représente l’accès à l’électricité. D’où cette phase pilote du PDCL qui vise à raccorder 50 000 nouveaux clients à leurs réseaux au niveau national et près de 6000 clients pour la ville de Koudougou. « Nous allons faire une ligne de 90 kilovolt qui va venir de Ouaga à Koudougou pour rendre encore plus disponible cette électricité pour la population de Koudougou. Sur le plan national, il y a de gros investissements en cours, nous avons de grandes centrales qui sont en construction. Par exemple à Koudougou, il y a une centrale solaire de 20 mégawatts qui sera construite. C’est pratiquement 600 mégawatts qui sont en train d’être installés en solaire au Burkina » a démontré M. Coulibaly.

Il précise, par ailleurs, que les procédures de la connexion ont été simplifiées afin de permettre aux clients demandeurs d’obtenir leurs compteurs d’électricité dans des délais très courts et au coût de 3000f. « Une fois la demande du client enregistré et l’avance de 3 000 fcfa honorée, la connexion au réseau est réalisée immédiatement et le reste du coût est imputé sur paiements mensuels du client jusqu’à concurrence du montant total sur une période maximale de cinq ans. Nous envisageons ici, environs 6 000 clients et tous les clients sont éligibles. Il suffit qu’il y ait le réseau dans la zone. Nous allons faire quelques extensions à Koudougou pour qu’il y ait l’électricité dans certaines zones »

Maurice Moctar Yaméogo, maire de la commune de Koudougou ne tarit pas de mots pour exprimer la reconnaissance des populations au Président du Faso pour le déploiement de la phase pilote du PDCL à Koudougou, toute chose qui va leur permettre de se connecter facilement et à des conditions assouplies au réseau de la SONABEL.

De la satisfaction

En terme de bilan depuis le lancement de la phase pilote en décembre 2019, le DG souligne une satisfaction, car environ 3 000 ménages ont été raccordés au réseau de la SONABEL à Tenkodogo, Ouahigouya et Kaya. Du coté de Koudougou, il ajoute que la phase pilote du projet a permis de réaliser des ouvrages électriques de 16 km de ligne BT et 2 Km de ligne MT.

Quant au ministre de l’Energie, Bachir Ismaël Ouédraogo, c’est une grande satisfaction pour lui de lancer ce projet à Koudougou, qui vient une fois de plus confirmer la vision du Président Rock Marc Kaboré.

En effet, selon lui, en 2015 lorsque le Président du Faso accédait au pouvoir, il s’était donné pour objectif de passer de 23% de la population qui avaient accès à l’énergie à 45% en 2020. « Je voudrais vous dire qu’aujourd’hui pratiquement 42% de la population à accès à l’énergie. En milieu rural en 2015 on était à 3% qui avaient accès à l’énergie, à l’instant même où je suis en train de vous parler, 22% de la population rurale ont accès à l’énergie » a dévoilé le ministre Ouédraogo avant de signifier que le Burkina Faso fait parti de l’un des rares pays à avoir fait une politique agressive en matière d’accès à l’énergie dans la sous-région.

Tout en saluant le dynamisme de l’équipe technique avec à la tête le DG SONABEL, le ministre Bachir Ismaël Ouédraogo a invité la population de Koudougou de les accompagner en prenant soin de toutes les installations et équipements réaliser dans leur localité mais aussi en étant des clients qui payent bien et des clients qui encourage la SONABEL.

A l’issue de la cérémonie, les autorités ont visité les locaux de la SONABEL et découvert le chantier de construction de la centrale solaire de 20 mégawatts dont la pose de la première pierre a eu lieu le 10 septembre 2020.

Prince Omar

Lefaso.net

Source : lefaso.net

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *