Commande publique au Burkina : L’ARCOP et le CESAG signent une convention de partenariat


0

« La capacitation des acteurs de la commande publique au Burkina Faso : Enjeux, défis et stratégies ». C’est la thématique qui a réuni le Centre d’études supérieures en gestion (CESAG) et l’Autorité de régulation de la commande publique (ARCOP), ce lundi 1er octobre 2020 à Ouagadougou. Ces deux partenaires ont, à l’occasion, signé une convention de collaboration.

Cette cérémonie placée sous la présidence du Premier ministre Christophe Dabiré, est consacrée à la commande publique. Selon les communicateurs, la commande publique joue un rôle structurant dans le développement socio-économique des États. Ce qui justifie la rencontre entre le CESAG et l’ARCOP à Ouagadougou, ce 1er octobre 2020, pour procéder à la signature officielle de l’accord-cadre de coopération.

Les acteurs de la signature de la convention de collaboration.

On retient parmi les objectifs du partenariat, la conjugaison des actions afin d’améliorer le cadre réglementaire qui régit la commande publique ; la recherche de la transparence, de l’équité, de l’efficience et de l’efficacité. Aussi, riche de ses expériences et faisant le constat de l’insuffisance de dispositifs de renforcement de capacités des acteurs de la zone UEMOA dans le domaine de la régulation et de la gestion de la commande publique, le CESAG a initié le développement d’une offre de formation. Cela, afin de contribuer à l’efficience et à l’efficacité de la dépense publique au Burkina.

Selon Pr Serge Auguste Bayala, « l’éducation à la commande publique est une base essentielle pour réaliser une bonne gouvernance technique, mais aussi un enjeu majeur pour préserver la réputation de nos compatriotes qui se sont engagés à servir l’Etat, à servir la communauté ».

Le directeur général du CESAG.

En sus, le secrétaire permanent de l’ARCOP, Tahirou Sanou, n’a pas manqué d’exprimer sa joie et sa reconnaissance au CESAG pour l’initiative. Ainsi, il a laissé entendre ceci : « Cette opportunité vient nous permettre d’aller de l’avant dans la quête d’acteurs compétents, et c’est pour cela que nous nous réjouissons de la signature de cet accord de partenariat ». L’accord-cadre de coopération entre l’ARCOP et le CESAG a, à partir de sa date d’effectivité, une durée de trois ans.

Le secrétaire permanent de l’ARCOP.

Sarah Kaboré (stagiaire)

Lefaso.net

Source : lefaso.net

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *