Forum « Génération égalité » : L’initiative Pananetugri mobilise ses partenaires pour défendre les droits de la jeune fille et de la femme


0

Dans le cadre du prochain Forum « Génération égalité », l’Initiative Pananetugri pour le bien-être de la femme (IPBF) a initié, le 1er octobre 2020, un atelier d’information et de concertation sur le projet de mobilisation des organisations de défense des droits des filles et des femmes. Cette rencontre vise à mettre en place un cadre de concertation des organisations engagées afin d’influencer les décisions des décideurs étatiques à ce forum.

Informer et mobiliser les organisations de défense des droits des femmes qui œuvrent dans le domaine de la santé sexuelle et reproductive sur le projet de mobilisation des organisations autour du Forum « Génération égalité », tel était l’objectif visé par cet atelier organisé par l’Initiative Pananetugri pour le bien-être de la femme (IPBF). Selon la directrice de cette structure, Micheline Kaboré, la crise sécuritaire et sanitaire que connaît le Burkina Faso a entraîné une recrudescence des différentes formes de violences à l’endroit de la femme.

Inciter la prise de décisions au niveau du gouvernement

Ainsi, il s’agit de passer par ce forum pour mobiliser les organisations féminines afin qu’elles s’investissent pour une prise en compte holistique et efficace des droits des filles et des femmes. « Ensemble, nous pouvons amener le gouvernement à prendre en compte les besoins spécifiques des filles et des femmes. Et mieux, qu’il adopte et défende, lors du forum, des résolutions favorables au respect des droits des filles et des femmes », a déclaré Micheline Kaboré. Pour y parvenir, cet atelier entend permettre aux participants d’avoir une bonne connaissance du projet de mobilisation des organisations autour du Forum « Génération égalité » ; établir un cadre de concertation et que les organisations participantes s’engagent dans la mise en œuvre du processus.

Les participants issues de différentes organisations féminines

Mettre un accent sur le droit à la santé sexuelle et reproductive

L’un des domaines prioritaires dans lesquels l’IPBF souhaite intervenir dans le cadre de ce forum est essentiellement la santé sexuelle et reproductive des filles et des femmes. A en croire Micheline Kaboré, le Burkina Faso a encore du chemin à faire pour atteindre le niveau souhaité en matière de droits à la santé sexuelle et reproductive.

Michéline Kaboré, directrice de l’Initiative Pananetugri pour le bien-être de la femme (IPBF).

En rappel, le Forum « Génération égalité » a pour mission d’induire une parité salariale, un partage égal des soins non-rémunérés et du travail domestique, la fin du harcèlement sexuel et de toutes les formes de violence à l’égard des femmes et des filles, la garantie de services de soins qui répondent à leurs besoins, ainsi que leur participation égale à la vie politique et à la prise de décisions dans tous les domaines de la vie. Le Burkina Faso a été retenu lors de ce forum comme champion des coalitions d’actions pour la santé sexuelle et reproductive.

Judith SANOU

Lefaso.net

Source : lefaso.net

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *