PME/PMI : L’ONG Hope’87 renforce les compétences de 105 jeunes entrepreneurs


0

L’ONG Hope’87 a organisé, du 5 novembre 2019 au 9 juillet 2020, une formation sur diverses thématiques au profit de 105 jeunes entrepreneurs. Les impétrants ont reçu, ce mardi 29 septembre 2020 à Ouagadougou, leurs attestations en présence du maire de la capitale et de l’ambassadeur d’Allemagne au Burkina Faso.

L’entreprenariat a ses exigences qu’il faut connaître et maîtriser si l’on veut réussir. Pour renforcer les compétences des jeunes entrepreneurs et leur donner plus de chances de réussir dans leurs projets, l’ONG Hope’87 a initié, du 5 novembre 2019 au 9 juillet 2020, une formation au profit de 105 jeunes entrepreneurs. « L’objectif de la formation est de rendre les entreprises de ces jeunes plus résilientes aux difficultés qu’elles rencontrent », a indiqué Abdarhamane Traoret, président de l’ONG Hope 87.

Vue du présidium de la cérémonie de remise des attestations.

Elle a été initiée dans le cadre du projet dénommé « Augmentation durable des revenus d’au moins 100 nouvelles micro et petites entreprises dans la ville de Ouagadougou ». Selon M. Traoret, le Burkina Faso a un secteur privé et associatif très dynamique. « Malheureusement, des difficultés entraînent la fermeture de plusieurs entreprises avant leur cinquième année », a-t-il ajouté. Ces obstacles sont essentiellement les limites dans le management et la gestion financière, une ressource humaine instable, etc.

Le public a tenu à être témoin de la cérémonie.

La formation a porté sur cinq thèmes : gestion des unités économiques, marketing, gestion de l’environnement, mécanisme de financement et marchés publics. « Ce fut l’occasion d’un apprentissage et d’un partage d’expériences conduite par des experts de haut niveau », reconnaît Aicha Zoungrana, la représentante des bénéficiaires.

D’un coût global de 79 067 745 francs CFA, le projet a été financé par le ministère allemand de la Coopération économique et du Développement. Selon l’ambassadeur d’Allemagne au Burkina Faso, c’est fort de son expérience que son pays a accepté de financer le projet. « En Allemagne, les PME créent 60% des emplois et contribuent à près de 35% au Produit intérieur brut », a relevé Dr Andreas Michael Pfaffernoschke.

Les 105 entrepreneurs ont été retenus suite à un appel à projets. Ils sont tous de la commune de Ouagadougou et vont créer environ 446 emplois. Pour le maire de Ouagadougou, Armand Béouindé, l’auto-emploi des jeunes reste l’une des meilleures voies pour lutter contre le chômage.

Aicha Zoungrana, représentante des bénéficiaires (micro).

« Vous avez dû suivre avec les chiffres sur l’emploi ces derniers temps où à l’occasion du lancement des concours de la Fonction publique, on avait une moyenne d’un poste pour 300 candidats. Ceci est la preuve que la Fonction publique ne peut pas absorber le flux de jeunes qui sortent des écoles et universités. Il en est de même du secteur privé institutionnel qui peine à accroître ses effectifs. C’est le lieu pour moi de réaffirmer ma conviction que l’entreprenariat est la voie la plus probante pour baisser le chômage », a indiqué Armand Béouindé.

A l’issue de la formation, l’ONG Hope’87 Burkina a mis en place un dispositif de suivi au profit des entrepreneurs. Elle les a assistés dans l’élaboration des plans d’affaires.

J.T.B

Lefaso.net

Source : lefaso.net

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *