Présidentielle 2020: Salomon Justin Yaméogo a déposé sa candidature


0

Le candidat indépendant, Salomon Justin Yaméogo, a déposé sa candidature à la présidentielle du 22 novembre 2020, après celle de Roch Marc Christian Kaboré qui a été fait dans la matinée de ce mardi 29 septembre 2020.

«En venant moi même je savais que mon dossier ne sera pas déclaré complet. Parce qu’il y a deux éléments essentiellement qui y manquent», a laissé entendre M. Yaméogo, avant d’affirmer que c’est d’abord la question de parrainage. A ce niveau, le candidat indique que: « Vous savez que je suis un candidat indépendant et j’ai déclaré depuis longtemps même par la presse que j’étais contre ce principe du parrainage. Les partis ont demandé à leurs élus de ne pas accepter parrainer quelqu’un sans les avoir consultés. Ce qui veut dire qu’il faut aller faire des courbettes pour obtenir le parrainage d’un parti. Comme moi je suis contre cela, j’ai littéralement choisi de ne pas demander de parrainage».

«Je fais partie des rares personnes propres, c’est pour cela que certains tremblent et essayent de trouver des astuces pour écarter les indépendants, mais les indépendants vont les faire aller de côté », a t-il martelé.

En outre, le candidat Justin Yaméogo signale qu’il ne voulait pas participer à ces élections mais, estime-t-il, que « c’est donner à certains un boulevard libre pour qu’ils puissent achever de casser le pays».

«La deuxième chose qui manque à mon dossier, ce sont les 25 millions», ajoute M. Yaméogo, tout en rassurant que : « J’ai l’argent avec moi. J’ai fais une requête au conseil constitutionnel, ma requête est fin prête, j’avais besoin juste d’acter le fais qu’on me demande le parrainage pour pouvoir compléter la requête afin de le transmettre au conseil constitutionnel». «Si le Conseil constitutionnel répond favorablement à ma requête, en ce moment, le même jour, je ferai le versement», a-t-il fait savoir.

Le candidat Yaméogo dit ne pas avoir fais le versement avant, car toujours selon lui, «nous avons des lois qui sont foireuses. On a des lois à multi-trous qui permettent toutes sortes de choses». Il a également confié que : « Si vous regardez dans le code et dans les textes qui ont été écrits, il a été dit que celui qui participe à l’élection et qui gagne 10% des voies est remboursé de ses 25 millions. Mais il n’a pas été dit que celui dont le dossier a été rejeté, celui qu’on ne permet même pas d’aller aux élections qu’il récupère ses 25 millions». Or, poursuit-il, « quand la loi n’a pas précisé quelque chose, cela reste maintenant à l’interprétation de ceux qui sont en arrière plan et je ne veux pas donner le plaisir à des gens de pouvoir bouffer mes 25 millions».

« Mais j’ai bonne foi que le conseil constitutionnel va dire le droit, et dans le principe du droit, c’est vraiment une aberration de demander à quelqu’un qui est indépendant d’aller faire des courbettes devant des partis politiques avant de se prononcer candidat. Le code électoral n’est pas supérieur à la Constitution du pays, ou alors c’est le code électoral qui est au dessus de la Constitution, qu’on nous le dise et à ce moment le peuple saura ce qu’il doit faire. C’est le combat de tous ceux qui veulent un Burkina meilleur, un Burkina paisible», a terminé le candidat Salomon Justin Yaméogo.

Hervé KINDA ( Stagiaire)

Minute.bf

Source : Minute.bf

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *