Législatives au Burkina : La NAFA compte avoir au moins deux députés au Kadiogo


0

A moins d’un mois et demi des échéances électorales du 22 novembre 2020, les états-majors des partis politiques sont en ébullition et affûtent leurs armes pour cette bataille des urnes. C’est le cas des militants du parti  de l’ancien ministre des affaires étrangères de Blaise Compaoré, Djibril Bassolé, qui étaient en assemblée générale ce 29 septembre 2020 afin de se donner les informations et les dernières précisions avant le début officiel de la campagne électorale.

Mamoudou Dicko, président national de la NAFA, a laissé entendre que cette assemblée générale annonce un bon départ de la campagne pour son parti dans la province du Kadiogo. « Je suis sûr qu’au soir du 22 novembre que la NAFA aura au moins deux députés au Kadiogo », a-t-il déclaré.

La Nouvelle alliance du Faso, selon ce qu’a indiqué son président, ne va pas présenter un candidat à la présidentielle. Mais le parti s’est fixé pour mission de réaliser un bon score aux législatives afin de prendre part au prochain gouvernement.

Pour lui, il est important que son parti se batte pour avoir une majorité au prochain parlement. Car, explique-t-il à ses militants,  ce sont les partis qui auront une majorité au parlement qui pourront nommer le Premier ministre et les autres membres du gouvernement.



Quant à Herman Bado, secrétaire national adjoint à l’information et de la communication de la NAFA, par ailleurs tête de liste dans le Kadiogo, il a précisé que leur parti a voulu par cette AG s’accorder sur les éléments précis en vue d’occuper le terrain avant le lancement officiel de la campagne.

Il a fait savoir que ces élections sont opportunes pour leur parti de fermer la « parenthèse politique » qu’ils vivent depuis cinq ans. « Voilà l’état d’esprit qui nous anime. Nous allons aller dans ce sens et permettre donc à nos éléments de pouvoir être ragaillardis et avoir des éléments pour se renforcer en vue d’aborder les échéances à venir », a-t-il souligné.

A l’écouter,  le parti de Djibril Bassolé est toujours debout. Et les mêmes énergies qui ont œuvré à la naissance du parti malgré les moments difficiles qu’il a connus sont là et la base est « solidement » renforcée.

Notons qu’en 2015 la Nouvelle alliance du Faso est sortie avec deux députés à la représentation nationale.

Willy SAGBE

Willy Burkina 24

Source : Burkina24.com

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *