Cohésion sociale : Le comité national outillé sur l’élaboration de la stratégie nationale


0

Ouagadougou abrite, du 28 au 30 septembre 2020, un atelier de formation des membres du comité national sur l’élaboration de la Stratégie nationale de cohésion sociale. Organisée en partenariat avec l’ONG Search for Common Ground (SFCG), cette session va outiller les participants sur la rédaction des orientations stratégiques, du plan d’actions et d’une feuille de route pour la mise en œuvre de ladite stratégie.

C’est connu. La persistance des attaques terroristes, des enlèvements et des conflits communautaires et fonciers ont contribué à la dégradation de la cohésion sociale. Conscientes que le développement du pays passe par la cohésion et que d’elle dépend la construction de l’Etat-Nation, les autorités ont décidé de doter le Burkina d’une Stratégie nationale de cohésion sociale. Son élaboration incombe à un comité national composé de représentants de plusieurs ministères et institutions. Ces membres seront outillés durant 72 heures, au cours d’un atelier de formation ouvert ce lundi 28 septembre.

« Il n’y a point de bon vent pour celui qui ne sait où il va »

Selon le secrétaire général du ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale, Pierre Bicaba, plusieurs facteurs peuvent expliquer les attaques terroristes et la résurgence des conflits communautaires. Il y a les facteurs religieux, géographiques, socio-économiques et politiques. Les conséquences sont désastreuses : ralentissement des activités économiques, fermeture d’écoles, de centres de santé, et nombreux déplacés internes. « En un mot, c’est la remise en cause de notre vivre-ensemble », dira le secrétaire général. Pour justifier la pertinence d’une stratégie nationale qui servira d’unique référentiel en matière de cohésion sociale, Pierre Bicaba dira, en citant le philosophe Sénèque, qu’« il n’y a point de bon vent pour celui qui ne sait où il va ».

Pierre Bicaba, secrétaire général du ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale.

L’appui de Search for Common Ground

Pour l’élaboration de cette stratégie, le Burkina bénéficie de l’accompagnement de l’ONG Search For Common Ground (SFCG), qui œuvre dans la consolidation de la paix. Pour sa représentante pays, Mariam Sawadogo, les actions des associations et organisations non-gouvernementales qui militent pour la promotion de la cohésion sont éparses à cause de l’absence d’un référentiel unique. A travers la formation de trois jours, Search For Common Ground va apporter son expérience au comité sur la rédaction de stratégie nationale, des différentes étapes d’élaboration en passant par le plan d’actions jusqu’à la feuille de route.

Mariam Sawadogo, représentante pays de l’ONG Search for Common Ground.

Cet atelier de formation fait suite à une rencontre, tenue le 28 juillet 2020, sur le cadrage de l’élaboration de la stratégie nationale dont la validation du rapport-diagnostic est attendue en mi-octobre prochain.

HFB

Lefaso.net

Source : lefaso.net

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *