a MALADIE DE LA DENGUE AU BURKINA

MALADIE DE LA DENGUE AU BURKINA

 

Officiellement lancée le 11 juillet 2013 à Dédougou, la campagne de distribution gratuite des Moustiquaires imprégnées d’insecticides à longue durée d’action (MILDA) tire à sa fin. Le ministère de la Santé a, pour ce faire, organisé une conférence de presse, le 5 novembre dernier, pour faire le bilan de cette action de lutte contre le paludisme. Les animateurs du point de presse ont saisi l’occasion pour donner des informations sur la maladie de la dengue.


S’il y a un sujet qui a surtout fait l’objet d’échanges entre les journalistes et le ministère de la Santé au cours de la conférence de presse animée le 5 novembre dernier, c’est celui de la maladie de la dengue. Ce sujet qui alimente actuellement le débat dans la ville de Ouagadougou a été inscrit dans le cadre de cette conférence de presse qui visait à faire, a priori, le bilan de la campagne de distribution de Moustiquaires imprégnées d’insecticides à longue durée d’action (MILDA). A propos de la maladie de la dengue, le ministre de la Santé, Léné Sebgo, a fait savoir que la situation a motivé le renforcement de la surveillance épidémiologique et des investigations afin de mieux cerner le phénomène pour des actions vigoureuses. Les résultats préliminaires de cette investigation ont permis, à entendre, le ministre, de mettre en évidence quelques cas probables de dengue à Ouagadougou. Des cas qui, a-t-il précisé, restent à être confirmés par les laboratoires de référence à l’étranger. Pour le moment, il n’existe, à ce jour, ni vaccin, ni traitement spécifique de la dengue, selon le ministre en charge de la Santé. Qu’est-ce que la dengue ? Le ministre explique :  » La dengue est une maladie d’origine virale transmise par les moustiques du genre Aedes. Les symptômes de cette maladie sont similaires à Lire la suite

Voir source: MALADIE DE LA DENGUE AU BURKINA

    

 
 
 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

 
 

Leave a Comment

 

You must be logged in to post a comment.